merci et bonne visite : Pierre Patry           

 

 

« Entre la réalité et l’abstraction, j’exprime mes émotions, ce que je ressent en moi », disait un jour Pierre Patry.

Et les ambiances esthétiques qu’il brosse rappellent que réel et imaginaire s’interpénètrent et se complètent comme yin et yang, visible et invisible, infiniment grand ou petit. Ses tableaux sont « fête pour l’œil », comme le voulait Delacroix, et pour l’imaginaire. Et ainsi se poursuit la carrière de Patry, impétueuse et passionnante parce que passionnée.

Les Daumas, Provence, décembre 1994.